Tout sur l’OHVS

Les origines de la musique harmonie à Saintes

C’est avec l’implantation du chemin de fer dans notre localité que Saintes est née la musique de l’harmonie lors de la création, en 1882 par les ouvriers du rail, l’Harmonie des Chemins de Fer des ateliers de l’Etat. En 1920, elle obtint une aide financière précieuse de la municipalité et devint l’Harmonie de la Ville et des Chemins de Fer de l’État. Avec la nationalisation du chemin de fer, elle se dénommera, par la suite l’Harmonie de la Ville de Saintes et de Chemins de Fer. Cet ensemble disparaitra hélas en 1973, consécutivement à un manque de salle, à une perte de subventions, à un manque de musiciens en raison de la diminution importante des effectifs de la S.N.C.F.

La renaissance de l’OHVS

L’OHVS moderne a été créé en 1995 par deux musiciens amateurs locaux, avec le soutien de la municipalité, dont l’objectif était de  populariser la musique d’instruments à vent et à percussions, de fédérer sous la baguette d’un directeur musical professionnel, des musiciens-es saintais et saintongeais, ainsi que les élèves du conservatoire qui le souhaitaient, d’enrichir la pratique musicale de tous et, en organisant des concerts publics, de concourir à l’animation culturelle et musicale de la cité. Ce faisant, l’O.H.V.S redonnait vie et ses lettres de noblesse à cette musique d’harmonie disparue localement depuis plusieurs décennies en la popularisant de nouveau.

l’OHVS d’aujourd’hui

Depuis 2014, l’OHVS dont l’effectif est d’environ 55 musicien-e-s à parité quasi-égale, est dirigée par Pascal Dassé 1er.prix de trompette au Conservatoire National supérieur de musique de Paris. De plus, en 2017 au sein de l’ensemble il a été constitué, avec celles et ceux qui en expriment le désir, deux autres formations afin de mieux répondre aux besoins des animations culturelles de la ville et également de diversifier  toujours plus le répertoire. L’une de ces formations s’intitule l’OHVS Marching Bang , l’autre l’OHVS Jazz Orchestra. Ainsi l’OHVS, contribue-t-il dans son essence, à assurer et à poursuivre, la popularisation de la musique faite,  dans toute sa diversité, d’instruments à vent et à percussions.   

Le Mot du Maire

Cette saison 2020-2021 commence sous le spectre persistant d’un virus qui a mis à l’arrêt notre pays et beaucoup d’autres, pendant plusieurs semaines. Le confinement a bouleversé notre vie quotidienne en nous imposant, notamment, un certain isolement physique.

Alors que le déconfinement s’annonce prudent et progressif, l’OVHS envoie un message fort en publiant son « mag » : malgré la crise économique qui se profile et alors que les incertitudes sanitaires persistent, l’essentiel ne s’est pas arrêté ! La musique, la bienveillance, la solidarité sont plus vivantes que jamais. Elles s’expriment au travers d’artistes talentueux et attachés à leur ville, au sein d’une association dynamique, créative et conviviale. Autour d’eux, des bénévoles impliqués, des partenaires qui ont répondu présents malgré les difficultés financières et un public solidaire. Bravo à eux.

Le Président fondateur et les présidents qui l’ont suivi peuvent être fiers du sillon tracé. Personnellement  en tous cas, je suis très fier que la Ville de Saintes soit partenaire de l’OVHS. Cette édition du mag est très spéciale…voire « collector ». L’illustrer d’anecdotes, de morceaux de vie d’artistes est un beau choix : c’est un doux rappel des leçons de cette COVID : même bousculé, le quotidien est beau, il est précieux car il est vivant.
Et la diversité est une force lorsqu’elle marche au tempo du « ensemble ». Décidément, l’Harmonie est la clé des temps troublés…..Belle saison à toutes et à tous !

Bruno DRAPRON

Maire de Saintes

Président de l’Agglomération